visseuse-makita

Comment bien se servir de sa visseuse ?

Le choix d’une visseuse s’effectue selon deux catégories : les visseuses sans fil, et les visseuses avec fil. Mais il se trouve que l’une est plus adéquate que l’autre, en fonction du type de travaux de bricolage que vous désirez effectuer.

De plus, il faut dire qu’elles ne sont pas toutes les mêmes, mais malgré cela, il existe certains points de ressemblance. Cela est particulièrement le cas de la méthode d’utilisation. En effet, cette dernière ne diffère pas qu’il s’agisse d’une visseuse filaire ou non. Comment alors bien utiliser sa visseuse électrique ?

Alimentez la visseuse

Pour utiliser une visseuse électrique, il s’agit de la première condition à suivre. C’est d’autant plus normal, car la visseuse électrique ne saurait fonctionner sans alimentation électrique. Mais il y a deux types d’alimentation : l’alimentation par secteur (pour les visseuses filaires) et l’alimentation sur batterie (pour les visseuses sans fil).

Pour donc alimenter une visseuse filaire, il faut bien sûr, connecter son cordon à une prise électrique, afin que vous puissiez la mettre en marche et exécuter vos travaux. Mais pour une visseuse sans fil, il faut tout simplement insérer la batterie qui est livrée avec elle, ou alors celle que vous avez achetée séparément.

Adaptez la visseuse à l’ouvrage

Comme vous le savez, il y a deux catégories de visseuses : celles avec fil et celles sans fil. Mais ces deux catégories ne peuvent être totalement efficaces pour tous les travaux. Par conséquent, la visseuse filaire est, à priori, plus puissante que celle qui est alimentée par une batterie.

Pour un magazin spécialisé : Weldom

Ainsi, la visseuse filaire sera plus adéquate pour les travaux difficiles (concernant des matériaux assez solides). La visseuse sans fil quant à elle, sera beaucoup plus efficace sur des bricolages impliquant des matériaux beaucoup moins solides. C’est donc en fonction du travail que vous voulez effectuer, que vous devriez faire le choix de votre visseuse.

Choisir et installer l’embout

Il va sans dire que c’est l’une des étapes les plus essentielles. En effet, comment comptez-vous percer un matériau sans embout ? Cela est impossible. Ainsi, pour vous servir de votre perceuse, il faut choisir l’embout le plus adéquat pour la tâche que vous voulez effectuer.

Aussi, après avoir sélectionné l’embout, il faut le placer sans la visseuse. Pour ce faire, vous devez placer l’embout dans le mandrin de la visseuse, et le resserrer, jusqu’à ce que l’embout soit assez solide et résistant aux différentes frictions que peuvent causer la force de vissage.

Choisissez la vitesse de vissage

Le choix de la vitesse de vissage est également important, car une puissance élevée sur certains ouvrages, peut s’avérer nuisible pour le matériau. Ainsi, ce n’est pas parce que la visseuse est dotée de plusieurs niveaux de vitesse, qu’il faut y aller fort du premier coup.

Si le sujet ne vous passione pas : Mon avis sur la chatière électronique Sureflap

En général, il y a deux niveaux de vitesse pour une visseuse. Choisissez donc celle que vous pensez être la plus adaptée pour la tâche que vous voulez effectuer.

D’autres conseils

Pour vous assurer que votre visseuse aura une longue vie devant elle, il est préférable que lors du vissage, vous laissiez un temps de repos au moteur. En effet, sur une longue durée d’utilisation, il peut arriver que ce dernier chauffe. Laissez-le donc se refroidir, afin d’éviter certains décapages sur de grandes surfaces.

Source : https://ma-visseuseellevisse.com/