chatière

Mon avis sur la chatière électronique Sureflap.

Candide est une célibataire active qui travaille dans un Centre d’appel sur Paris mais habite à 1h15 de son lieu de travail. Elle est locataire. Elle quitte son domicile chaque matin de journée ouvrable et ne rentre chez elle qu’en soirée. Elle s’est prise d’affection pour un chaton offert par une amie. Le chat devenu grand se prénomme Miki. Récemment elle s’est équipée de la chatière électronique Sureflap

Pour choisir votre chatière, venez voir là.

Comment vous est venue l’idée de vous équiper d’une chatière Sureflap ?

Sortant d’une longue période de chômage, je me suis posée le problème, quand j’ai trouvé du travail, sur le devenir de mon chat. En consultant sur internet, j’ai appris l’existence des chatières. Des différents types de chatières commercialisées c’est la Sureflap qui a retenu mon attention. Elle avait une certaine notoriété positive sur les forums ainsi que les sites spécialisés malgré le cout d’achat assez onéreux. Pour moi elle semblait être mon alter ego pour donner une liberté de mouvement à mon chat sans craindre toute intrusion.

Comment s’est passé l’installation de la chatière.

J’ai acheté ma chatière et un adaptateur de montage dans un magasin spécialisé. J’ai choisi le montage sur une fenêtre de la porte vitrée du balcon car étant locataire je me suis dit que cela m’aurait couté cher de remplacer la porte d’entrée dans l’éventualité d’un déménagement. Pour le trou dans la fenêtre j’ai fait appel à un vitrier. Le montage s’est fait facilement car j’avais fait appel à un ami bricoleur.

L’initiation de mon chat

Avant le montage j’ai mémorisé la puce de mon chat avec la chatière électronique. Le balcon étant le lieu de villégiature de Miki, il a été aisé de l’initier au passage dans le tunnel de la chatière. Au début cela l’a un peu dérouté mais sans ouverture vers son coin préféré et avec un peu de nourriture il a vite compris que c’était la seule voie.

à Consulter : deco.fr

La vie de pacha

Un peu inquiète les premiers jours, j’ai allumé mon pc portable et braqué la webcam en direction de la chatière pour épier les va et vient de Miki. Avec 2 comptes skype, et en activant la réponse automatique aux appels vidéo j’ai pu avec mon smartphone vérifier qu’il effectuait plus de va et vient qu’en ma présence car j’étais moins réactive à ses sollicitations auparavant.

Plus tard j’ai pu m’absenter 2 jours pour une obligation professionnelle sans la contrainte de faire appel à un voisin pour faire sortir mon chat.

L’entretien de la chatière.

Etant plutôt maniaque de la propreté, j’ai souvent nettoyé avec un chiffon le tunnel de la chatière électronique, vérifier que la lentille du lecteur est nette et enlever les poils de chat qui trainent sur système anti-courants d’air. Ainsi, à ce jour, je n’ai pas eu rencontrés de dysfonctionnements tels que ceux cités par des utilisateurs sur certains forums. Après 8 mois d’utilisation je n’ai pas eu à changer de piles.

S’il fallait noter ma chatière je donnerai un 9/10 de satisfaction. La chatière a facilité nos vies.

à Consulter : Pourquoi acheter un aspirateur de table ?